VIAPAC

Projet d’envergure européenne

VIAPAC – Route Pour l’Art Contemporain – relie les villes de Digne-les-Bains, en France à Caraglio, en Italie grâce aux œuvres de douze artistes contemporains sur des sites en pleine nature ou dans des édifices patrimoniaux.

Ce projet, dont la direction artistique a été confiée à Nadine Gomez, conservatrice en chef du musée Gassendi de Digne, pour le côté français, et à Patrizia Botallo  pour le côté italien, est porté par quatre acteurs culturels institutionnels (deux de chaque côté de la frontière) :

• la Région Piémont

• le Conseil général des Alpes de Haute-Provence

• l’association culturelle Marcovaldo

• la Réserve naturelle géologique de Haute-Provence

Une collaboration de longue date pour le développement d’une zone culturelle transfrontalière

Dès l’Antiquité, des relations socio-culturelles (politiques, militaires, commerciales, agricoles, …) sont attestées entre le Piémont et la Provence via le col de Larche.

Aujourd’hui encore, elles se développent par le biais des migrations estivales et touristiques, des jumelages entre les communes ou des échanges entre les écoles.

Le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) et en particulier le programme INTERRG ALCOTRA (Alpes Latines de coopération Transfrontalières), encouragent et soutiennent les projets de coopération transfrontalières dans le domaine du tourisme, du patrimoine et de la culture.

C’est donc tout naturellement que les partenaires institutionnels franco-italiens se sont rapprochés dès l’année 2001 pour œuvrer à la valorisation, l’animation et la promotion du patrimoine historique, artistique et culturel du territoire transfrontalier.

Une prise en compte du territoire et de la population locale.

VIAPAC se singularise par la commande à douze artistes (sept côté français et cinq de l’autre côté de la frontière) de l’installation pérenne de vingt-quatre œuvres d’art le long de l’itinéraire.

Les œuvres de cette Route, toutes réalisées spécifiquement pour les lieux sur lesquels elles sont implantées, sont de véritables clés de lecture pour comprendre de manière originale l’identité de ce  territoire bas-alpin.

Pour sensibiliser le public à l’art contemporain, VIAPAC favorise la rencontre d’un large public avec la création actuelle par la réalisation d’ateliers en présence des artistes. Un lien direct peut s’établir entre la population et l’œuvre. Les constructions collectives d’Olivier Grossetête, architectures monumentales de cartons, réalisées avec les écoles avoisinantes, en sont un bon témoignage.

Au-delà de l’attrait touristique, créer du lien entre la France et l’Italie

Cet ambitieux programme se veut comme une connexion touristique mais aussi artistique, culturelle et pédagogique.

Les œuvres de cet itinéraire nous proposent un panorama de ce que peut être l’art contemporain aujourd’hui : des créations intellectualisées, des œuvres à plusieurs niveaux de lecture, des œuvres ludiques requérant la participation du spectateur mais aussi des œuvres figuratives qui sont tout simplement ce qu’elles donnent à voir et s’imposent par leur beauté plastique.

Source: 

VIAPAC


Publicités
Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :